Présentation

L’ ANTIC est un établissement public administratif doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière administrée par un Conseil d’Administration composé d’un Président et de 11 membres et, d’une Direction Générale sous l’autorité d’un Directeur Général assisté d’un Directeur Général Adjoint.

Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère des Postes et Télécommunications et sous la tutelle financière du Ministère des Finances. Son siège est fixé à Yaoundé.

8 Avril 2002 : Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul Biya, crée, par décret n°2002/092 du 08 avril 2002, l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) et lui assigne la mission globale de promotion et de suivi de l’action des pouvoirs publics dans le domaine des TIC. Elle est alors placée sous la tutelle technique de la Présidence de la République.

24 Janvier 2006 : Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul Biya nomme, Président du Conseil d’Administration, Pr. Maurice TCHUENTE, par décret n°2006/025, Directeur Général, Dr. EBOT EBOT ENAW, par décret n°2006/026, Directeur Général-Adjoint, Madame Paulette ABENKOU EBA’A, par décret n°2006/037.

22 Septembre 2006 : Les premiers membres du Conseil d’Administration sont nommés par décret du Président de la République n°2006/307.

18 Juin 2009 : Dr. Jean Pierre FOGUI est nommé Président du Conseil d’Administration, par décret Présidentiel n°2009/189, en remplacement du Pr. Maurice TCHUENTE.

21 Décembre 2010 : Le Chef de l’Etat promulgue la loi n°2010/012 relative à la cybersécurité et à la cybercriminalité au Cameroun et la loi n°2010/013 régissant les communications électroniques au Cameroun.

La première loi confère à l’ANTIC la mission de régulation des activités de sécurité électronique, à savoir la certification électronique, l’audit de sécurité et la veille sécuritaire.

La seconde loi charge l’ANTIC, comme par le passé, de la promotion et du suivi de l’action des pouvoirs publics en matière de technologies de l’information et de la communication, avec, entre autres, la mission de régulation de l’Internet à travers la gestion des ressources de nommage (noms de domaine en .cm) et d’adressage (adresses IP) au niveau national.

9 Décembre 2011 : Suite à la réorganisation du Gouvernement, l’ANTIC est placée sous la tutelle technique du Ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL) et reste sous la tutelle financière du Ministère des Finances (MINFI);

10 Avril 2012 : Le décret n°2012/180 du Chef de l’Etat fixe l’organisation et le fonctionnement de l’ANTIC, conformément à l’article 90 alinéa 2 de la loi régissant les communications électroniques au Cameroun.

Fonctions de l’ ANTIC en tant que Registre

Mise en place de de la politique de gestion du .cm et de la charte de nommage ;

Gestion de la base de données centrale pour tous les noms de domaine avec l’extension .cm ;

Accréditation, formation et suivi des registrars ;

Gestion du whois ;

Élaboration des statistiques sur les noms de domaines ;

Lutte active contre la cybercriminalité ;

La protection des utilisateurs finaux quant aux usages abusifs des noms de domaine « .cm » ;

La garantie de la continuité des services d’enregistrement des noms de domaine « .cm ;

Collaboration avec les autorités et les forces de l’ordre ;

Maintenance sur les noms de domaines ;

La mise en place de règles régissant la gestion de conflits autour de l’utilisation de noms de domaine « .cm » ;

La représentation du domaine « .cm » au niveau des instances internationales ;

Mise à la disposition des bureaux d’enregistrement / Registrars un outil d’enregistrement et de gestion des noms de domaine « .cm », conforme aux pratiques internationales.